Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The law is me - Lazare Mojka [Terminé]
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 18/08/2018
Sam 18 Aoû - 13:29

Lazare Mojka

La loi, c'est moi

âge & date de naissance 24 ans & 20 aout 1993
métier Policier
nationalité / origine Franco-Polonais
situation financière Modeste et stable
situation familiale & conjugale Célibataire, sans enfant
groupe Habitants
avatar Jean Kirschtein de Shingeki no Kyojin
Comment vit-il l'isolement ?
Lazare pense qu'il a de la chance d'être en vie. Il garde toujours ses habitudes et son job malgré l'isolement car il ne veut pas croire que la situation en ville a changé. Etant policier, il a une certaine crainte vis-à-vis de l'avenir, surtout si les secours n'arrivent pas rapidement. Dans tout les cas il fera tout pour garder de l'ordre comme il l'a toujours fait.

Si habitant, croit-il aux rumeurs des esprits des enfants malades ?
Il a entendu des rumeurs par rapport à des esprits, des phénomènes mais il n'y croit pas vraiment car il ne l'a jamais vécu. Comme c'est quelqu'un d'assez rationnel, il ne croit que ce qu'il voit.

Si enfant malade, comment vit-il sa nouvelle condition ?
/
Physique
Lorsque j’étais encore en formation dans l’école de police, on m’a proposé un stage dans le commissariat d’Horla-sur-eau. J’étais assigné avec un autre étudiant dans la section d’un des brigadiers en chef. Cet autre étudiant n’était autre que Lazare Majka, le major de notre promo que tout le monde enviait.

J’aimais bien l’observer probablement dû à l’attirance physique que j’avais pour lui. Il n’a pourtant pas un physique de rêve sans pour autant avoir un aspect ingrat. Son visage est relativement fermé mais les traits fins de celui-ci le rendait plus doux comme ses lèvres ou encore son nez.  

Ses yeux en amande sont de couleur marron et lui donne un regard puissant, cela détonnait parfois avec ses oreilles légèrement décollées mais tellement adorables. Il porte de temps en temps des lunettes lorsqu’il utilise un ordinateur pour ne pas fatiguer ses yeux. Il a également un teint assez pâle, il disait souvent que c'était à cause de ses origines polonaises, pourtant il bronzait facilement au soleil, lui donnant un teint hâlé lors des jours d’été.

J’aimais également ses cheveux, au toucher ils sont doux et Lazare avait fait une coloration sur le dessus, rasant le côté. Ce contraste lui va bien, mettant en valeur le reste de ses atouts même s’il a la plupart du temps les cheveux en bataille.

Au niveau de sa carrure il n’est pas réellement imposant même s’il fait de la musculation, il est de taille moyenne, ses épaules ne sont pas larges mais ses bras sont relativement longs. Les doigts de Lazare sont fins, il aurait probablement pu faire pianiste mais sa forte poigne est celle d'un policier à n'en point douter. Malgré l'uniforme, il porte des vêtements simples en dehors du commissariat, préférant les vestes aux teints ternes avec parfois quelque touche de rouge ou de vert.

Caractère
Bien entendu il n’y avait pas que son physique qui m’intéressait. Son caractère bien à lui était dans mes pensées. Lorsqu’il n’était pas encore un véritable policier il faisait des siennes avec la hiérarchie, préférant parfois ignorer les conseils des hauts placés pour faire ce qui lui chante. Etant son coéquipier j’ai entendu plus d’une fois cette même conversation.

« Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point. »

« Tu n’es pas encore professionnel, tu vas suivre mes ordres ! »

« Je ferai ce qu’il me chante, je serai bientôt à votre place. »


Il le disait en étant calme et avec sourire en coin, comme s’il allait le manger tout cru, cela m’a toujours donné des frissons. Insubordination, arrogance, tel était le lot de nos journées. Il n'avait pourtant pas ou presque pas de remontrance, son intelligence était bien trop précieuse pour eux. Premier de notre promotion, il excellait en tout, analyse, rapport, enquête, entrainement physique par contre pour ce qui était des relations sociales c’était autre chose. Ces paroles étaient la plupart du temps froides et il n’était pas ouvert à grand monde, il n’avait pas vraiment d’ami, préférant parfois rester seul sur le tabouret d’un bar en sirotant son cocktail.

Avec le temps, notre relation avait évoluée en quelque chose de romantique. Il aimait les hommes sans pour autant l’avouer haut et fort, au fond il était surement lâche mais je le comprenais, s’assumer n’est pas facile. Durant cette période, j’ai appris qu’il était claustrophobe, n’aimait pas le chocolat, adorait le mélange sucré/salé et je l'ai même surpris en train de pleurer après avoir visionné une romance à l'eau de rose. Il devenait plus sensible, comme si sa vision du monde était devenue plus colorée mais ne le montrait pas à tout le monde. Lorsqu'il est devenu policier après l’obtention de son diplôme, il était devenu encore plus sérieux, il avait de l’ambition, il voulait être au sommet. Pragmatique, charismatique, un leader né c’était les adjectifs qui revenaient dans la bouche des supérieurs. Il aimait qu’on le flatte, surement dû à son côté égocentrique. En dehors du boulot il restait aimant, ce n’était pas du tout le même et j’aimais son côté plus doux.

Mais… Il y a toujours un mais dans l’histoire. Lorsqu’on s’y attend le moins, la mort nous foudroie sur place. Ma disparation fut un tournant dans la vie de Lazare, ne vivant que pour son job, devenant méchant avec autrui. Il était devenu fumeur, mâchouillant un stylo pour faire passer le manque quand il n’est pas en pause. Je veille sur lui, mais je le vois en train de se noyer dans les dédales de ses vices.

Histoire
Né d’une famille modeste dans le Nord de la France, Lazare est le fils unique d’un père polonais et d’une mère française. Très vite, il fut élevé comme le seul espoir que la famille ait une descendance, son père étant devenu stérile suite à une infection. Très studieux, Lazare enchaînait les bonnes notes que ce soit au primaire, collège ou encore le lycée, préférant les études à sa vie sociale il restait en retrait de ces petits camarades. Il est vrai que le début de sa vie n’était pas aussi passionnant qu’on pourrait croire. Ses parents, eux, étaient ravis qu’il soit si appliqué, ne remarquant même pas le côté agoraphobe et angoissé de leur unique fils, contractant également un début de claustrophobie à rester enfermer dans son bureau.

C’est grâce à cette peur qu’il commença à sortir un peu plus et passait du temps à l’extérieur, il rencontra même son premier petit ami, un lycéen, idylle qui dura que quelques mois, la peur de l’engagement angoissant notre jeune protagoniste et de s’assumer en tant qu’homosexuel. Cette période fut assez difficile pour le jeune homme qui se sentait tiraillé, devais-t-il se forcer à être quelqu’un d’autre ou non?

A dix-huit ans, ne supportant plus de vivre avec ces géniteurs, il décida de déménager dans une ville à côté d’Horla-sur-eau. Voulant suivre les pas de son père, il s’inscrira dans une école de police qui venait juste d’ouvrir. Lazare ne savait pas s’il aimait vraiment ce métier mais ne se voyait pas faire autre chose. De plus il avait déjà assisté son père au commissariat de la ville de son enfance. Suite à ça, il découvrit la joie de la paperasse, des missions de bas étages, il fallait commencer par quelque part mais c’était d’un ennui… Un an plus tard, il rencontra Adrien qui deviendra son partenaire en tant que stagiaire dans la ville d’Horla-sur-eau. Très vite, pour que ce soit pratique il déménagera dans la ville même, cohabitant avec son ami, même si l’amitié n’était pas réellement prononcée. Sa relation avec son voisinage quant à elle se limitant aux formalités, il avait également coupé les ponts avec ses parents, ne supportant pas la pression d’engendrer un petit-fils.

Devenant arrogant sur ses capacités, il n’attirait pas la sympathie de ses supérieurs, voyant en lui un rival beaucoup ont essayé de le faire chuter sans réel succès. Cela renforçait même son égo. Juste avant d’obtenir son diplôme il se rapprocha au plus près d’Adrien qui partageait son intimité la plus totale. Cette relation fut bénéfique pour Lazare qui deviendra un homme plus doux et attentionné même si cela ne pouvait pas le changer complètement.

Rentrant dans les forces de l’ordre officiellement dans la ville montagnarde, il grimpa facilement les échelons pour devenir lieutenant à même pas vingt-cinq ans. La vie devenait une routine mais la boucle qui était en train de tourner inlassablement pris fin en début d’année 2018, un cancer foudroyant toucha son amant, provoquant la mort prématurée d’Adrien quelques semaines suivant la nouvelle année.

Totalement abattu par cette nouvelle, il sombra dans une dépression, reprenant ces mauvaises habitudes, répondant aux supérieurs. La cigarette le détendait, lui qui avait promis de ne jamais toucher à ce produit il en était devenu accro du jour au lendemain. Comme si un malheur n’arrivait pas seul, en mai une inondation, une explosion… Aussi terrible soit-elle il n’y pouvait rien. Il décida directement de faire un stock de cigarette, on ne savait pas quand l’isolement prendrait fin, on ne savait pas si d’autres villes étaient dans le même cas. La police quant à elle fut mobilisée pour sécuriser les périmètres de la ville ainsi que pour éviter de future manifestation. Le futur de Lazare ne sera pas de tout repos et sans doute incertain.

Coupé du monde, il ne pouvait qu’espérer survivre.

Moi c'est Lise ou encore Ramen sur Discord, je débute en RP j'ai un peu moins de deux mois d'expérience... Je vous ai découvert par hasard à vrai dire mais je ne regrette pas ! Sinon je suis disponible assez souvent (environs 5 jours sur sept je dirai huhu). Vous êtes beau, des bisous !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 22/03/2018
Sam 18 Aoû - 19:28
Bienvenu à toi premier policier de la ville !

Tu nous offres là déjà un personnage haut en couleurs ! J'ai hâte d'en lire son histoire et de le voir en jeu Smile

Si tu as la moindre question n'hésite pas on est là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 18/08/2018
Sam 18 Aoû - 19:51
Merci de l'accueil !

En espérant que mon petit Lazare vous plaira, je viens de terminer la fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 10/08/2018
Localisation : A Horla-sur-eau, probablement en train de soigner des enfants
Dim 19 Aoû - 1:46
Heeeeey bienvenue ! Very Happy J'vois que t'as pas tardé à écrire ta fiche une fois lancée Razz
Du coup, bien hâte que tu sois validé pour qu'on puisse jouer **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 20/03/2018
Dim 19 Aoû - 14:29
Euh... B... Bonjour Monsieur l'agent ! Embarassed

Voilà une bien belle fiche ! Surtout pour quelqu'un qui débute dans le RP ! (aah, si seulement ma première fiche avait été aussi propre que celle-là... Rolling Eyes )

Avec un début aussi prometteur, j'ai hâte de voir l'évolution de ton personnage en jeux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 18/08/2018
Dim 19 Aoû - 19:27
Je vous remercie de votre accueil, vous êtes beau *w*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 19/03/2018
Lun 20 Aoû - 9:29

L'aventure n'attend que toi !

Pour une fiche de quelqu'un qui débute dans le rp, j'ai envie de te dire que tu te débrouille très bien ! En tout cas j'ai hâte de voir comment ce personnage va évoluer et il ne manquera pas de boulot.

Bon il reste encore des fautes par-ci par-là, mais rien de bien dramatique. Pense juste à faire attention à tes accords.

Te voilà donc officiellement habitante de la petite ville d'Horla-sur-eau ! Nous espérons que tu t'y plaira et pourra y construire de nombreuses histoires. En attendant nous t'encourageons à rejoindre le discord du forum si ce n'est pas déjà fait.

Quelques liens utiles :
- le récapitulatif de tes relations
- le récapitulatif de tes rps
- demande de rp -> tu peux aussi faire des demandes de rps sur discord.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: